Perte auditive chez les enfants

Les technologies auditives permettent de développer des relations

Les enfants et la perte auditive

La perte auditive touche 1 à 4 nourrissons sur 1 000 naissances.1 Ce chiffre est bien plus élevé si l’on inclut les enfants atteints de perte auditive variable (due à des infections de l’oreille) et de perte auditive unilatérale (d’un seul côté).

En tant que parent, vous devez développer vos connaissances sur la perte auditive chez les enfants. C’est la première étape à entreprendre afin de prendre les meilleures décisions qui soient pour l’avenir de votre enfant. Il est essentiel d’agir tôt dans la vie de votre enfant.

Les oreilles sont les portes du cerveau

Il est coutume de penser que nous entendons avec les oreilles. Mais en réalité, nous entendons avec le cerveau.2 L’oreille est la structure qui capture le son brut émis par l’environnement et le transmet au cerveau, où les informations auditives sont traitées et auxquelles un sens est donné. On peut alors considérer les oreilles comme des « portes » qui donnent sur le cerveau, où l’audition se produit réellement.

Les enfants souffrant de perte auditive ont donc un « problème de porte ». Chaque trouble, qu’il soit léger ou profond, unilatéral ou bilatéral, signifie que le son ne passe pas la porte de l’oreille et n’atteint pas le cerveau.

Comment le son atteint le cerveau : par les oreilles

Les oreilles de votre enfant sont uniques. Même l’oreille gauche et l’oreille droite sont différentes, dans la forme et la taille. L’oreille est constituée de trois parties principales : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

L’oreille externe capture le son. Celui-ci est alors transmit par le conduit auditif, jusqu’au tympan qui vibre alors. Les vibrations sont transmises aux petits os de l’oreille moyenne, qui augmentent la sonie des sons avant qu’ils n’atteignent l’oreille interne.

Dans l’oreille interne, de petites cellules ciliées bougent et libèrent un produit chimique qui dicte au nerf auditif d’envoyer un signal électrique au cerveau. Lorsque le signal électrique atteint le cerveau, il est retranscrit en un son ayant du sens.3

Où les sons prennent du sens : dans le cerveau

Au cours des premières années de la vie d’un enfant, le développement du cerveau est rapide et complexe. Chaque nouvelle expérience assimilée par les sens de l’enfant crée des connexions et des voies neuronales. La répétition est essentielle au renforcement de ces voies et, dans le cas de l’audition, la répétition des mots et des sons contribue au développement du cerveau de l’enfant.

Perte auditive chez l’enfant : l’importance d’agir rapidement

Chez les enfants présentant une perte auditive, les sons n’atteignent pas le cerveau comme ils le devraient. Les enfants présentant une perte auditive ont ainsi du mal à entendre les sons, mais ils passent aussi à côté de l’occasion de développer les voies neuronales si importantes pour leur développement.

La perte auditive chez les nourrissons est encore plus urgente, car les bébés commencent à entendre plusieurs semaines avant la naissance.4 Par conséquent, un nouveau-né présentant une perte auditive aura déjà perdu plusieurs semaines de développement normal de ses voies neuronales à la naissance et il faudra d’agir d’autant plus rapidement.

Aides auditives pour les enfants

L’objectif de la technologie des appareils tels que les aides auditives et les microphones sans fil est de transmettre correctement les informations auditives au cerveau en compensant les portes obstruées. Ainsi, l’on peut imaginer que les technologies auditives sont des systèmes d’ouverture de porte.

En savoir plus sur les aides auditives chez les enfants

Les conversations permettent de tisser des liens

En permettant aux enfants d’accéder à un monde rempli de conversations, nous pouvons les aider à développer les relations et les capacités dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur vie, jouer, interagir, apprendre, communiquer et réussir.

Les relations solides aident les enfants à comprendre le monde qui les entoure, renforcent l’architecture de leur cerveau et favorisent le développement de leurs capacités sociales et de communication.5

Les conversations permettent de tisser des liens

En permettant aux enfants d’accéder à un monde riche en conversations, nous pouvons les aider à développer leurs relations et les capacités dont ils ont besoin pour vivre pleinement leur vie, jouer, interagir, apprendre, communiquer et réussir.

En tant que parent, vous devez développer vos connaissances sur la perte auditive chez les nourrissons, les tout-petits et les enfants. C’est la première étape à entreprendre afin de prendre les meilleures décisions qui soient pour l’avenir de votre enfant. Agir le plus tôt possible est très important pour votre enfant.

Les relations solides aident les enfants à comprendre le monde qui les entoure, renforcent l’architecture de leur cerveau et favorisent le développement de leurs capacités sociales et de communication.1

La puissance du « service-retour »

Les interactions réciproques et les conversations constituent la base de ces relations primordiales ; elles sont connues sous le nom de « service-retour ». Elles procurent de nombreux avantages en matière de développement et stimulent les connexions neuronales, façonnent l’architecture du cerveau et favorisent le développement des capacités sociales et de communication.1 Ces interactions encouragent la curiosité des enfants et les aident à comprendre le monde qui les entoure.

La quantité, de même que la qualité, ont de l’importance

La quantité de mots et le nombre de conversations auxquels un enfant est exposé influencent le développement de son cerveau et l’aident à enrichir son vocabulaire et à améliorer ses résultats scolaires.2,3 Les jeunes auditeurs doivent pouvoir accéder à des millions de mots et consacrer des milliers d’heures à écouter pour développer leurs capacités linguistiques orales et écrites.2,4

Le nombre de conversations est important, mais la diversité et la complexité du langage utilisé et la mesure dans laquelle votre enfant peut l’entendre sont elles aussi essentielles.5

Chaque conversation a de l’importance

 

1. Recherchez les efforts de communication de votre enfant et donnez-lui une réponse appropriée.

Phonak Tennis Illustration
 

Le « service » comprend toutes les tentatives de communication, par exemple lorsqu’un nourrisson remue, lorsqu’un bébé pointe du doigt ou lorsqu’un enfant demande « pourquoi ? ». Le « retour » désigne toute réponse donnée, qu’il s’agisse d’un sourire, d’une expression du visage ou de mots. Quand vous « retournez » un « service », votre enfant sait que ses pensées et ses émotions sont entendues et comprises.

 

2. Posez des questions à votre enfant et prenez le temps de l’écouter activement.

Les questions encouragent les enfants à participer activement aux conversations. Et lorsque vous faites l’effort d’écouter activement, vous montrez à votre enfant qu’il est entendu et cela renforce vos liens. Vous pouvez titrer le meilleur parti de ces interactions en utilisant un vocabulaire riche et varié et en stimulant l’imagination de votre enfant avec des questions.

 
Boy with toy and dad
 

3. Intégrez des interactions de type « service-retour » à votre routine quotidienne.

OCHL_Study_Outcomes_Illustration
 

Les routines quotidiennes représentent des occasions parfaites d’augmenter le nombre d’interactions de type « service-retour ». Vous pouvez par exemple profiter des moments où vous changez la couche de votre bébé ou accompagnez votre enfant à l’école. En faisant cela, les conversations deviennent un moyen de communication naturel et la journée de votre enfant est ponctuée d’interactions constructives.

 

4. Veillez à ne manquer aucune conversation.

En permettant à votre enfant d’accéder à un son riche et clair en toute situation, celui-ci ne passera plus à côté de conversations et d’occasions de créer des liens. Les besoins de votre enfant :

  • Aides auditives portées pendant toutes les heures d’éveil
  • Utilisation de la technologie de microphone Roger dans le bruit et à distance6

Élimination des bruits gênants (vous pouvez par exemple éteindre la radio, fermer les fenêtres, etc.).

 
Illustation_roger_bar_cmyk
 

Les oreilles sont les portes du cerveau

Pour mieux comprendre, imaginez les oreilles comme des portes qui s’ouvrent sur le cerveau et la perte auditive comme un obstacle dans l’embrasure. Si les sons n’atteignent pas normalement le cerveau, des informations auditives importantes sont perdues. S’ils n’entendent pas certains sons, les enfants ne peuvent pas profiter des avantages offerts par les conversations de type « service-retour » en matière de développement.

Découvrez comment fonctionne notre audition

Perte auditive chez les enfants

Si votre enfant ne « retourne » pas systématiquement le « service » (c’est-à-dire s’il ne répond pas de manière appropriée aux sons qui l’entourent ou aux mots que vous prononcez), il n’est peut-être pas suffisamment attentif. Toutefois, les « retours » inconstants peuvent être le signe d’une incapacité à entendre correctement. Notez les changements de comportement de votre enfant et identifiez tout ce qui peut indiquer des troubles auditifs.

Signes, types et causes de la perte auditive

Tests auditifs pour enfants

L’audition de votre enfant peut être testée de différentes manières. L’objectif principal du test auditif est de déterminer la gravité et le type de perte auditive.

Tests auditifs disponibles pour les enfants

Ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant

Grâce à la technologie auditive moderne, l’avenir des enfants atteints de perte auditive n’a jamais été aussi radieux. Notre gamme d’aides auditives Sky M a été spécialement conçue pour répondre aux besoins des enfants. Dans les situations auditives difficiles, comme dans le bruit ou à distance, la technologie Roger peut améliorer encore davantage la compréhension vocale10 et offrir un meilleur accès à la parole.11,12

Comment aider votre enfant

Ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant

Grâce à la technologie auditive moderne, l’avenir des enfants atteints de perte auditive n’a jamais été aussi radieux. Notre catalogue d’aides auditives Sky M dédiées a été spécifiquement conçu pour répondre aux besoins auditifs des enfants de tous âges. Dans les situations auditives difficiles, comme dans le bruit ou à distance, la technologie de microphone sans fil Roger peut améliorer la compréhension vocale.

Comment aider votre enfant

Grâce à la technologie Roger utilisée à la maison, les enfants peuvent être exposés à 5 300 mots supplémentaires dans une journée de 8 heures.10 Ils peuvent également accéder à 12 % de paroles adressées à l’enfant en plus par rapport à l’utilisation des aides auditives seules.11

Grâce à la technologie Roger, les enfants peuvent être exposés à 5 300 mots supplémentaires dans une journée de 8 heures.7 Ils peuvent également accéder à 12 % de paroles adressées à l’enfant en plus par rapport à l’utilisation des aides auditives seules.8

Ensemble, nous pouvons changer la vie de votre enfant

Chez Phonak, nous comprenons les besoins auditifs des enfants et l’importance de leur permettre d’accéder à tous les sons au sein de leur environnement. Forte de 45 années d’expertise dans le domaine de l’audiologie pédiatrique et d’une étroite collaboration avec les plus grands audioprothésistes spécialistes de l’enfant, des spécialistes de l’audition et des enseignants, l’entreprise Phonak s’efforce de créer des solutions holistiques innovantes pour les futures générations.

Références

1 American Speech-Language-Hearing Association. Causes of Hearing Loss in Children. Disponible sur https://www.asha.org/public/hearing/Causes-of-Hearing-Loss-in-Children/.
2 Flexer, Carol (2018). Les oreilles sont les portes du cerveau. Phonak Insight, disponible sur www.phonakpro.com/evidence, consulté le 19 février 2018.
3 National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD). How Do We Hear? Disponible sur https://www.nidcd.nih.gov/health/how-do-we-hear
4 Mayoclinic. Pregnancy week by week. Disponible sur https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/in-depth/fetal-development/art-20046151

5 National Scientific Council on the Developing Child. (2004). Brain architecture. Disponible sur https://developingchild.harvard.edu/science/key-concepts/brain-architecture/, consulté le 19 août 2019.
6 Hart, B. et Risley T. R. (1995). Meaningful differences in the everyday experience of young American children. Éditions Paul H Brookes Publishing.
7 Romeo, R. R., Leonard, J. A., Robinson, S. T., West, M. R., Mackey, A. P., Rowe, M. L. et Gabrieli, J. D. E. (2018). Beyond the 30-million-word gap: Children’s conversational exposure is associated with language-related brain function. Psychological Science, 29(5), 700–710.
8 Dehaene, S. (2009). Reading in the Brain : The Science and Evolution of a Human Invention. Viking.
9 Hurtado, N., Marchmann, V. A. et Fernald, A. (2008). Does input influence uptake? Links between maternal talk, processing speed and vocabulary size in Spanish-learning children. Developmental Science, 11(6), 31-39.
10 Thibodeau, L. (2014). Comparison of speech recognition with adaptive digital and FM wireless technology by listeners who use hearing aids. American Journal of Audiology 23(2), 201-210.
11 Benitez-Barrera, C.R., Angley G. et Tharpe, A.M. (2018). Remote microphone system use at home: Impact on caregiver talk. Journal of Speech, Language and Hearing Research, Vol. 61, 399-409.
12 Benítez-Barrera, C., Thompson, E., Angley, G., Woynaroski, T. et Tharpe, A.M. (2019). Remote Microphone System Use at Home: Impact on Child-Directed Speech. Journal of Speech Hearing Language Research, 62(6): 1-7.

1 Conseil scientifique national sur le développement de l'enfant. (2004). Architecture cérébrale. Extrait de https://developingchild.harvard.edu/science/key-concepts/brain-architecture/, consulté le 19 août 2019.

2 Hart, B. et Risley T. R. (1995). Des différences significatives dans l'expérience quotidienne des jeunes enfants américains. Baltimore : Paul H Brookes Publishing.

3 Romeo, R. R., Leonard, J. A., J. A., Robinson, S. T., West, M. R., Mackey, A. P., Rowe, M. L., & Gabrieli, J. D. E. (2018). Au-delà de l'écart de 30 millions de mots : L'exposition des enfants à la conversation est associée aux fonctions cérébrales liées au langage. Psychological Science, 29(5), p. 700-710.

4 Dehaene, S. (2009). Lire dans le cerveau : La science et l'évolution d'une invention humaine. New York, NY : Viking.

5 Hurtado, N., Marchmann, V. A., & Fernald, A. (2008). Les intrants influencent-ils l'adoption ? Liens entre le langage maternel, la vitesse de traitement et la taille du vocabulaire chez les enfants qui apprennent l'espagnol. Developmental Science, 11(6), 31-39.

Thibodeau, L. (2014). Comparaison de la reconnaissance vocale avec la technologie numérique adaptative et la technologie sans fil FM par les auditeurs qui utilisent des aides auditives. American Journal of Audiology

7 Benitez-Barrera, C.R., Angley G. et Tharpe, A.M. (2018). Utilisation du système de microphone à distance à la maison : Impact sur le discours de l'aidant. Journal of Speech, Language and Hearing Research, Vol. 61, 399-409.

8 Benítez-Barrera, C., Thompson, E., Angley, G., Woynaroski, T., & Tharpe, A.M. (2019). Utilisation d'un système de microphone à distance à la maison : Impact sur la parole dirigée par l'enfant. Journal of Speech Hearing Language Research, 62(6) : 1-7.

Bienvenue à nouveau !

Faites notre test auditif en 3 minutes

 

Parfois, nous ne nous rendons pas compte que nous avons une perte auditive jusqu'à ce qu'elle ait un impact considérable sur notre style de vie. Avec notre test auditif rapide en ligne, vous pouvez obtenir une évaluation rapide de votre audition. Associez ces résultats à une visite chez un spécialiste de l'audition et vous pourrez recommencer à vivre au mieux votre vie auditive. Prenez vos écouteurs et commencez ! 

Ce test auditif est à but non médical.