Ce qui ne se voit pas s’oublie

Découvrons comment les aides auditives invisibles aident les
gens à mieux accepter d’avoir à en porter.

Personne n’a envie de faire plus vieux que son âge. Malheureusement, la perte auditive est perçue à tort comme un signe de vieillesse. Pourtant, 40 % des 48 millions d’Américains atteints de perte auditive ont en réalité moins de 60 ans.

Pour certaines personnes, porter un dispositif qui véhicule cette fausse idée peut avoir un effet détracteur. Les aides auditives totalement invisibles se glissent dans le conduit auditif, passant inaperçues aux yeux de l’entourage de l’utilisateur.
« Les aides auditives invisibles échappent au regard et permettent ainsi à l’utilisateur de les oublier, précise Nicole Klutz, docteure en audiologie et directrice Audiologie chez Phonak. Il n’a ainsi pas à craindre que les gens ne voient son aide auditive ou n’associent potentiellement sa perte auditive au vieillissement. »

Maintenir un style de vie actif

L’enquête United States of Aging Survey a montré que plus de la moitié (52 %) des personnes sondées âgées de plus de 60 ans font de l’exercice ou sont physiquement actives au moins quatre jours par semaine. Pour ceux qui possèdent des aides auditives, porter un dispositif qui leur permet de rester actifs est important.

Les aides auditives totalement invisibles n’ont pas besoin d’être manipulées ni sans cesse enlevées, puis remises dans les oreilles. « Une aide auditive totalement invisible permet aux utilisateurs de vivre de la même façon qu’auparavant, explique Nicole Klutz. Ils n’ont pas besoin d’ôter leur aide auditive pour téléphoner, faire de l’exercice ou participer aux activités qu’ils aiment pratiquer. »

Mettre fin aux contraintes

Les aides auditives totalement invisibles épargnent bien des soucis à l’utilisateur qui n’a absolument rien besoin de faire. Selon Nicole Klutz, une fois que l’aide auditive invisible est placée dans son oreille, l’utilisateur n’a plus qu’à l’oublier et à vivre sa vie normalement.

« Grâce aux aides auditives totalement invisibles, l’utilisateur n’a pas à craindre de devoir retirer son aide au risque de la faire tomber, de marcher dessus ou de l’égarer », ajoute-t-elle.

Adopter les aides auditives invisibles

Pour Nicole Klutz, plus un malentendant attend avant de s’occuper de son problème, plus il doit redoubler d’efforts pour comprendre des conversations potentiellement tronquées. Il risque en outre d’abandonner des activités qui lui plaisaient auparavant, mais qu’il ne parvient plus à apprécier du fait de sa perte auditive.

« Les gens qui souffrent de perte auditive méritent de vivre une vie riche et sonore comme tout un chacun, sans avoir à s’inquiéter d’être jugés parce qu’ils portent une aide auditive », ajoute-t-elle.

Autres sujets d'intérêt :

Let us help you find a provider near you.

Let us help you connect to a trusted Phonak hearing care provider. They  can provide more information about hearing health, have your hearing checked and go over your options.

*
*
*
*
*
We never sell any personal information you provide to us. By completing this form, you agree to our Privacy Policy and Terms of Use.

Resources

1. Hear.it.org. February 25, 2019 news release.
2. JAMA Otolaryngology-Head & Neck Surgery. January 2019 article.
3. “Hearing Loss and Falls Among Older Adults in the United States” Frank Lin, M.D. Ph.D., Luigi Ferrucci, M.D., Ph.D. Archive of Internal Medicine 2012
4. Hearing Loss and Cognitive Decline in Older Adults. Lin, Frank MD PhD et al. JAMA Internal Medicine 2013. JAMA Intern Med. 2013;173(4):293-299.Published online January 21, 2013. doi:10.1001/jamainternmed.2013.1868